Transmettre les valeurs plutôt que les savoirs

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Valeurs

Tagged:

Publié le juillet 10, 2010 avec Commentez

 

Il y a quelques mois, présentant le thème de la 16ème Université : « transmission des valeurs et des savoirs » à un dirigeant d’un groupe de logements sociaux réputé en Aquitaine, il me faisait cette remarque pleine de bon sens: « partager les valeurs, c’est ça la vraie question! »

 Récemment, notre groupe d’anciens CPA (executive MBA) aquitains se retrouvait dans un des salons feutrés des Sources de Caudalie, pour écouter la « saga » de la famille Cathiard: Daniel et Florence nous avaient fait le plaisir de venir eux-mêmes nous raconter leur histoire.

L’ histoire de 3 vies (pour l’instant!)

La 1ère, à 18 ans en équipe de France de ski, aurait suffit à en combler plus d’un! seuls universitaires parmi des filles et fils du pays savoyards aussi talentueux que les soeurs Goitschel et autre Killy, ils auraient pu écouter les sirènes de promoteurs américains et gérer une station de ski dans les Rocheuses…
La 2ème, quasiment au même âge, est la création du réseau de magasins Gentil-Cathiard, à travers tout le sud est de la France, puis les magasins GO SPORT, avec le succès que l’on sait: à l’époque, nous dit Daniel, c’étaient les années 70-80, tout nous souriait: nous travaillions comme des fous, ouvrant les magasins les uns après les autres, sur le pont tous les jours, y compris le week-end…

Cette période passionnante a duré 10 ans, mais on n’a pas vu grandir nos enfants…

Au seuil de leur 3ème vie, c’est presque la rupture: Florence a commencé une talentueuse carrière dans la pub, revendant son agence à Mac Kain, la plus grande agence européenne et Daniel ouvre des magasins superbes aux Etats-Unis: au sein du couple d’entrepreuneurs chevronnés, il faut quasiment prendre rendez-vous pour se voir… On sent le couple au bord de la rupture…

Heureusement, l’histoire d’entreprise commune est aussi une histoire d’amour et d’amitié: ça se tend, mais ne craque pas!

3ème vie: Daniel décide d’acheter un château viticole!

A priori inenvisageable pour Florence, ils se lancent quand même dans Smith Haut Lafitte, et c’est un succès.

Les gênes de la création d’entreprise se transmettent-ils?!

Nous aurions pu poser la question à Axel Kahn, en 2007 ! …

Ce dont je suis sûr, c’est que les époux Cathiard ont su réussir quelque chose d’inédit: transmettre la passion de l’entreprise en couple ! … puisque leurs 2 filles sont en train de réussir à leur tour avec leur mari la gestion de 2 belles entreprises (les Sources de Caudalie pour l’une, point de départ d’autres hôtels de luxe, et Caudalie pour Mathilde)

Belle histoire de transmission… de l’entrepreunariat… amoureux!

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 25 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Commentaires pour Transmettre les valeurs plutôt que les savoirs sont fermés.