Julia de FUNES – Université édition 2019

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Non classé

Publié le mai 16, 2019 avec Commentez

Dans moins de quatre mois a lieu la 25ième édition de l’Université Hommes-Entreprises, ayant cette année pour sujet « Changement et quête de sens ».

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à l’une de nos intervenantes, Julia de FUNES, philosophe et auteur de Comédie in(humaine) ou Comment les entreprises font-elles fuir les meilleurs ? œuvre écrite en collaboration avec l’économiste Nicolas Bouzou. Ils s’intérrogent : « Pourquoi le management vire-t-il souvent à la tragédie-comédie ? ».

 

La crise des subprimes a plongé les économies dans un chaos total. Les entreprises ont dû adopter de nouvelles formes de travail, l’ère du numérique leur a imposé de trouver de nouvelles méthodes de management. Cependant, d’après eux, celles-ci ne sont pas efficaces et sont peu pertinentes. Au sein de l’ouvrage, ils proposent des solutions concrètes dans un cadre social où le nombre de Burn-Out (lié à l’excès de travail), de Bore-Out (lié à l’ennui au travail) et de Brown-Out (lié au sentiment d’inutilité) n’ont jamais été aussi élevés.

Selon les propos de Julia de FUNES, le sens donné au travail semble avoir disparu au sein des sociétés. Et sans ce sens, pas de bonheur à la clef.  Le « Happiness management » n’a aucune chance de fonctionner ; en effet le bonheur est un état indéfinissable et non stable et il ne dépend pas que de l’environnement professionnel.

« Un projet commun et plus d’autonomie rendrait les gens bien plus heureux en entreprise que des baby-foot, des plantes vertes et des smoothies bio »

Par ailleurs, les sociétés sont dominées par des règles absurdes. Il faut supprimer les longues procédures et simplifier par du bon sens les techniques trop complexes. Les salariés au sein des entreprises exécutent plus qu’ils n’entreprennent

« Quand les procédures deviennent le sommet des priorités au détriment du sens de ce qui est entrepris alors on tombe dans l’absurdité à l’état pur ».  

Philosophe, pour appuyer ses propos, elle évoque les grands penseurs pour montrer ce qui a du sens et ce qui n’en a pas.

Venez découvrir Julia de FUNES lors de notre 25ième édition de l’Université Hommes-Entreprise le 29 et 30 août prochain.

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 25 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire Julia de FUNES – Université édition 2019. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire