L’intelligence intuitive pour réussir autrement

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans A la une, Développement personnel

Tagged: , , , , ,

Publié le avril 28, 2019 avec Commentez

Domaine de La Bretesche, avril 2019.

Nous voici réunis pour notre 3ème année dans ce beau Domaine breton, grâce au cycle Valoriser le capital humain.

 

Pour cette 1ère édition de l’année, le groupe est un peu clairsemé: quelques victimes de la grippe et victimes des emplois du temps surchargés n’ont pu se libérer pour écouter Francis Cholle, Français spécialiste de l’intelligence intuitive (celle dont on parle, mais qu’on n’utilise qu’avec parcimonie!…), émigré aux Etats-Unis depuis un bon quart de siècle.

L’intelligence intuitive permet une prise de décision raccourcie tout en prenant en compte d’autres facteurs que la rationalité.

Objectifs de l’intelligence intuitive : (management de la créativité)

Francis Cholle s’interroge : Comment utiliser ce réservoir de créativité, de performance et d’engagement à la fois durable pour l’entreprise et durable pour notre civilisation?

Comment est-il possible que l’homme, avec un esprit aussi sophistiqué pour aller sur la lune, puisse être aussi grossier dans sa nature? La beauté devrait être enseignée aux équipes.

People and culture have to come first, process and structure second

Une culture donnée va impacter une prise de décision, une stratégie, des attitudes, des comportements ou des valeurs. L’humain et la culture sont le nerf de la guerre. Dès l’enfance, l’école privilégie les processus de raison et tout ce que l’on apprend (où l’on déduit que notre culture est notre nature) : Mais cette affirmation est-elle vraie ?

Une étude Galop indique que 13% de la population mondiale se sent engagée au travail, ce qui est très faible. Pourquoi ne pas réintégrer l’instinct dans nos façons de prendre des décisions ? Dans une prise de décision, la durabilité est un mode de pensée de manière corrective et la culture a pour fonction de garder les acquis en état. Or, on sait qu’une prise de décision qui intègre l’instinct a plus de chance d’être durable.

Enfin, dans un monde de moins en moins linéaire (disruptif), la prise de décision rationnelle, objective est de moins en moins possible (Francis Cholle cite son ancien fonction chez L’Oréal, où depuis 20 ans dans le secteur des cosmétiques, en terme d’innovation, il y a eu plus de changements ces deux dernières années que les 18 années précédentes!).

Challenge with innovation is not ideation : it is implementation

Objectif du manager : rationaliser l’environnement pour optimiser l’ordre (binaire)

Objectif du créateur : dans le changement, je m’adapte à l’instinct et je découvre des nouvelles idées (réservoir de créativité, d’agilité, de résilience). Or dans une entreprise, l’idée est bien  la première valeur, le cœur du réacteur. Souvent les créateurs se sentent bridés et les personnes qui détiennent le pouvoir (les financiers, les managers) appellent à leurs côtés d’autres hommes de raison. Ainsi, l’équilibre est difficile à acquérir.  On comprend ainsi la difficulté/souffrance des chercheurs, leur travail est séquencé pour 5 ans, ils intègrent un métier qui demande patience, optimisation et rationalisation.

 Pour utiliser l’intelligence intuitive, pas besoin de ressources, de personnes, pas de compétences particulières, pas d’idéologie, pas de leader éclairé. Au contraire, elle est reliée à une partie de soi, qui n’est pas explicite et fondée sur la logique. Retourner le regard à l’intérieur.  

Mots clé : expérimentation, agilité, créativité, prise de risque.

Exercice/jeu permettant d’expérimenter les ressorts de l’intelligence collective.

Ici l’on fait un parallèle avec les jeux scéniques et la respiration qui mobilise une partie de notre cerveau, à tout moment, sans faille.  Utiliser l’intuition dans un groupe fait émerger une harmonisation spontanée.

Francis demande au groupe (16 personnes dans la salle) un jeu: le groupe doit aller de la lettre A à la lettre Z avec les conditions suivantes:

  • chaque lettre est énoncée à haute voix
  • si plusieurs personnes énoncent une lettre en même temps, on recommence à la lettre A
  • l’on doit obligatoirement passer par toutes les lettres de l’alphabet.

Au début, le groupe piétine: 2 fois, 3 fois, il trébuche et doit repartir à la case départ…

L’animateur intervient alors, et rassure le groupe: s’il réussit le jeu, c’est bien, s’il échoue, c’est bien également: il n’y a pas de jugement, pas d’enjeu non plus

Les participants sont invités à se décontracter, à respirer, à respirer en particulier dès qu’une lettre à été annoncée, pour éviter d’être dans l’intervention brusque (et de façon à « écouter » l’autre).

Après ces conseils, le groupe n’a besoin que de 2 essais pour arriver à son objectif!

Saisissante démonstration d’intelligence collective et d’écoute!…

Image du carré(moyen) et du cercle (essence)

Nous vivons dans un cadre qui est un choix culturel; le cercle, lui,  est doux, créatif, inclusif et n’est toléré que lorsqu’il fait sens. Pour libérer ce cercle, il faut être présent à l’intuition et créer des conditions pour. Le cadre, lui, est un outil et il faut des artisans pour le travailler. L’outil remplace les gens : il y a moins de créativité au service de l’humain.

Avec le cercle il existe une différence entre la qualité d’état collaboration, on sort de l’habituel. Il s’agit de lâcher le contrôle pour l’influence et l’on voit alors émerger de nouvelles idées, l’esprit est plus agile et résilient.

 

Rationnel Non Rationnel Irrationnel
 

Ce qui suit des sources logiques, intellectuelles

Autres données

 

Sensation – Emotion

 

Qui n’est pas conforme à la raison (Pas durable)

  Inspiration – Motivation  
     
     

 

En intelligence collective, la pensée holistique (voir le tout) permet des prises de décision dans laquelle la totalité du groupe est plus importante que la somme des parties (égalité et unité dans le groupe). Ainsi le poids de la hiérarchie est moins important, l’entreprise est horizontale, la verticalité disparaît, l’imagination est présente, les hommes retrouvent du sens (purpose).

« L’intuition est le moteur de recherche, la tête chercheuse qui va ou la raison ne va pas. Elle va chercher l’information auquel on n’a pas accès. Elle va dans la non rationalité, le génie du corps ».

Pour aider les managers à mieux comprendre les ressources intuitives dont on dispose, et qui permettent d’avoir accès à des richesses insoupçonnées, Francis Cholle a mis au point une figure qu’il baptise le compas intuitif.

On voit sur le schéma ci-dessous, que faire appel au jeu et à l’instinct favorisent les qualités de l’intrapreneuriat, là où les entreprises imprégnées de pensée cartésienne (France, par ex) se concentrent presque exclusivement sur la raison et les résultats.

d’après la synthèse rédigée de Florence de Juvigny.

Le cycle Valoriser le Capital humain est une suite de l’Université Hommes-Entreprises permettant de valoriser les échanges de bonnes pratiques entre pairs (cadres et dirigeants des organisations).

A Nantes, il est co-produit avec les DRO (Dirigeants Responsables de l’Ouest).

voir aussi:  https://www.youtube.com/watch?v=8-AD3NB1VO4

 

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 25 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire L’intelligence intuitive pour réussir autrement. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire