Quand l’amour triomphe des sachants

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans A la une, Courage

Tagged: , , , , , , , ,

Publié le mai 14, 2018 avec 2 Commentaires

L’histoire commence comme un conte de fée : elle est comédienne, jeune, amoureuse de la vie et surtout de son mari, lui est un comédien célèbre, et comprend que son nouvel amour va non seulement changer sa vie, mais durer éternellement.

Elle, c’est Gersende, qui vient de terminer le Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris, lui, c’est l’acteur Francis Perrin, qui excelle dans de nombreux rôles comiques, en particulier au théâtre.

Avec la naissance de leur premier enfant, Louis, ils sont comblés…

Mais les mois passant, ils commencent à s’étonner du comportement un peu étrange de leur fils Louis : gestes répétés, angoisses soudaines, absence de sommeil, difficultés à aller vers les autres enfants, …

Les rendez-vous avec les spécialistes de tous poils commencent : psycho, pédiatre, spécialistes en tous genres : hélas, force est de constater que c’est plus la différence d’âge (importante) entre les deux époux qui intéresse nos experts que le petit garçon lui-même…

un handicap encore peu connu

Pensant trouver compréhension, aide et diagnostic, ils ne rencontrent qu’incompréhension, attitude condescendante et mutisme.

A force de recherches auprès d’amis et sur internet, Gersende commence à entrevoir la réalité : Louis connaît un handicap encore peu connu et mal diagnostiqué en France : l’autisme.

Le chemin de croix ne fait malheureusement que commencer : pour Gersende, qui se voit contrainte de consacrer l’intégralité de ses journées à la recherche de solutions pour son fils, pour Francis qui soutient son épouse du mieux qu’il peut entre deux rôles, les rendez-vous s’enchaînent…

votre fils ne parlera jamais

Hélas, il faut à nouveau lutter contre les fatalistes et les « sachants » les uns et les autres étant souvent les mêmes, dont la conclusion est toujours la même :

 Votre fils ne marchera et ne parlera jamais 

Après de nombreux rendez-vous aussi inefficaces qu’épuisant et humiliants, les Perrin rencontrent enfin deux médecins, le docteur Vinca Rivière et le professeur Jean-Claude Darcheville, qui vont prendre en charge leur petit Louis et lui permettre de suivre une méthode comportementale qui a déjà largement fait ses preuves – notamment aux Etats-Unis – la méthode ABA.

Avec la méthode ABA, des progrès inespérés

Son principe ? là où la France préconise encore largement une réponse basée sur la prise de médicaments, cette méthode demande un accompagnement extrêmement exigeant de psychologues formées, qui permettent à l’enfant de reprendre un à un chacun des apprentissages, d’ordinaire acquis aisément par les autres enfants.

Les résultats ne se font pas attendre : les progrès sont impressionnants, semaines après semaines, mois après mois.

Après 4 ans d’efforts soutenus et surtout ininterrompus de Gersende et Francis, des aides médicales et des proches, Louis a fait des progrès inespérés : non seulement il marche, mais il fait du vélo, il raconte ce qu’il a fait la veille à son père comme n’importe quel enfant.

Francis et Gersende Perrin racontent cette tranche de leur vie, véritable combat pour que leur enfant puisse vivre, parler, courir, chanter, un combat pour la dignité humaine dans : « Louis, pas à pas ».

 

Ils ont gentiment répondu à notre sollicitation et viendront témoigner à la prochaine Université Hommes-Entreprises sur « Progrès et sagesse ».

Car le progrès, c’est aussi de savoir aller vers des méthodes -à priori- moins scientifiques :

Oublier (cette fois-ci) les solutions chimiques et, à travers les méthodes comportementales,  faire confiance à l’humain et seulement à l’humain.

Gersende rappelle que depuis plus de 40 ans, en France, on considère encore majoritairement que les adultes soumis à des troubles sévères ne peuvent pas évoluer…

Sagesse, car la sagesse, lorsque l’épreuve nous paralyse, c’est oser se faire confiance, faire confiance à son intuition, croire en la dignité pour chaque être humain, même s’il ne rentre pas dans les cases.

 

ci-dessus, les incontournables Francis Perrin et Sim dans un extrait  « Les Fourberies de Scapin« . 

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 25 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

2 Commentaires

Il y actuellement 2 Commentaires le Quand l’amour triomphe des sachants. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres?

  1. L’histoire de Louis est très touchante. Effectivement, je pense que Gersende et Francis Perrin veulent contredire la phrase « on considère encore majoritairement que les adultes soumis à des troubles sévères ne peuvent pas évoluer ». A cause de la situation de leur fils atteint d’autisme ils peuvent démontrer que ses troubles n’empêchent pas cette évolution, qu’ils vont seulement compliquer le processus. De mon point de vu je suis d’accord avec eux. En voyant les énormes progrès de Louis au fil des mois je ne peux que croire aux évolutions possibles des adultes ayant des troubles, si ceux-ci sont accompagnés. Les méthodes, comme la méthode ABA, sont des solutions futures pour ces maladies encore peu connues qui doivent être mise en valeur, par exemple par le biais de parents comme Gersende et Francis.
    D’un autre côté, ce qui retient mon attention dans cette histoire c’est le temps et l’énergie qu’ils ont donnés pour « sauver » leur fils. Cela montre/prouve que la patience paye toujours et qu’il faut se donner les moyens pour atteindre son but. Je trouve un très beau lien avec les entreprises. Et je suis convaincue du discours de ces deux personnages qui s’illustrent parfaitement dans l’Université « progrès et sagesse ».

  2. merci Julie
    Effectivement, Gersende et Francis Perrin ont fait preuve de beaucoup de courage, de persévérance et d’amour en se disant qu’ils ne laisseraient jamais tomber leur petit garçon. Ce sont des exemples à suivre

Laissez un commentaire