Les jeunes diplômés ont-ils des valeurs ?

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Valeurs

Tagged: ,

R

Publié le août 18, 2010 avec Commentez

Les managers se disent souvent démunis quand on leur parle du management des jeunes générations, la fameuse génération « Y » et que le sociologue et jazzman Patrick Lemattre appelle malicieusement la « Do it yourself generation.com » !!

Le CECA a mandaté une stagiaire de qualité (de Sciences Po) pour aller à leur rencontre et leur demander quelles étaient leurs attentes par rapport à leurs aînés et aux valeurs qu’ils leur transmettent.

La synthèse de l’étude réalisée auprès d’un panel d’une trentaine d’étudiants (et qui sera présentée lors de la 16ème Université les 25-26 août) montre que la plupart d’entre eux sont attachés aux valeurs universelles de respect humain, d’honnêteté, de courage et qu’en même temps, ils portent un regard désabusé sur le monde de l’entreprise, comme s’il ne pouvait en aucun cas correspondre à leur échelle de valeurs…

Extraits:

  • Le sens et les valeurs sont-ils importants pour vous ?

Pour la grande majorité du panel:

« La recherche du sens de la vie et le fondement de cette dernière sont importants ; quant aux valeurs, elles sont toujours importantes pour avoir une certaine cohérence tout au long de sa vie… » (Anne, ISEG)

Les valeurs citées majoritairement par le panel et comme les plus importantes sont : respect , partage et éthique (largement en tête), puis tolérance, entraide, honnêteté.

  • La société dans laquelle vous vivez incarne-t-elle des valeurs ?

«  La société dans laquelle nous vivons est empreinte de valeur. Pour autant, les individus ne suivent pas forcément ces valeurs et se cantonnent souvent à leurs valeurs personnelles. » (Bénédicte, INSEEC Bordeaux)

 » Avoir des valeurs est indispensable pour une personne afin d’avoir des repères en termes de comportement et de socialisation » (Gaëlle)

« Aujourd’hui, le contact humain est progressivement en train de disparaître avec l’ère du web 2.0. » (Sarah, Science Po Bordeaux)

Les étudiants attribuent aux évolutions sociétales la montée de l’individualisme.

Extraits de l’étude réalisée par Marie HOMMEAU, commentée par Jordan CHARLET

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Commentaires pour Les jeunes diplômés ont-ils des valeurs ? sont fermés.