Le courage …de vivre

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Courage

Tagged: , ,

Publié le mai 25, 2013 avec 4 Commentaires

« Le vrai courage ne se laisse jamais abattre » disait Fénelon.

Nous avons tous ressenti au cours de notre vie ce manque d’envie, cette baisse de régime, due à des évènements défavorables ou une fatigue morale persistante…

Un peu comme une batterie qui s’est inexorablement déchargée…

Puis, les circonstances changent, notre perception des choses également et nous retrouvons des pensées positives…

Une émission de télévision à forte audience faisait, l’automne dernier, l’apanage d’un homme qui, accidentellement, a vu sa vie basculer de façon dramatique à tel point que l’impact sur son mental n’a pu être passager – récit d’un courage hors du commun.

Un courage hors du commun

 Un jour, à l’âge de 26 ans,en voulant changer son antenne sur son toit, il heurte une ligne à haute tension : une décharge électrique de 20 000 volts le traverse de part en part.

Des mois d’hospitalisation plus tard, il est sauvé…mais avec un terrible handicap : pour continuer à vivre, il a fallut l’amputer de ses quatre membres…

Pour Philippe Croizon, car c’est lui dont il s’agit,la prise de conscience de son état et la révolte qui a suivi n’ont pas été immédiat.

C’est un de ses amis qui lui trouve une raison de croire à nouveau en la vie : ouvrir la voie à ses deux garçons, dont l’un vient de naître et leur prouver que leur père est capable de se dépasser, comme n’importe quel homme valide.

Il lui a fallut une volonté farouche et un courage exemplaire pour ré-apprendre à marcher avec des prothèses, et se prouver, à lui et aux autres, qu’il pourrait à nouveau assumer toutes les activités physiques des valides.

Philippe reprend ainsi goût à la vie.

Désormais, étant passé à deux doigts de la mort, il décrète que sa vie depuis l’accident, c’est du bonus !

Le premier défi

Des années plus tard, à 42 ans,il se fixe un premier défi : sans aucun sponsor, il se lance, seul, dans la traversée de la Manche.

Au milieu de la traversée, au moment où il se sent flancher, il pense à tous ceux qui l’ont aidé, à commencer par son épouse et ses amis et il réussit l’exploit en 13 heures et 26 minutes !

Partagé entre la joie d’avoir réussi cet exploit et la tristesse que ce soit déjà terminé, il monte avec son entraîneur, Arnaud Chaussery, un deuxième défi : relier les cinq continents à la nage !

Philippe Croizon et Arnaud Chaussery

2ème défi: les 5 continents

Pour les deux hommes, cela représente un symbole très fort : un nageur valide et un nageur handicapé vont, ensemble, effacer les différences.

Ce nouveau défi est immense : il s’agit, au cours de quatre étapes, de relier l’Asie à l’Océanie(en Papouasie), l’Égypte et la Jordanie, via la Mer Rouge, le détroit de Gibraltar, traversé de courants violents et, le plus difficile à cause des températures glaciales (autour de 0°), le détroit de Béring.

la 2ème étape, via la Mer Rouge

4 mois et 85 kilomètres plus tard, ils ont réussi leur exploit !

Philippe Croizon sera présent à la 19ème Université Hommes-Entreprises, le 29 août, pour raconter ses aventures au Château Smith Haut Lafitte.

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

4 Commentaires

Il y actuellement 4 Commentaires le Le courage …de vivre. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres?

  1. Je me dis souvent pour me donner du courage que ce n’est pas le chemin qui est difficile mais que c’est le difficile qui est le chemin.

    Cette 19è UHE promet de nous en apprendre beaucoup sur la force de vivre et d’entreprendre !

    Lucas Chevalier

  2. Souvent le courage s’incarne dans des destins hors norme. On a besoin de pisteurs comme celui ci pour avoir une idée plus claire de ce qu’est le courage, l’optimisme, le positif. Ca permet de relativiser pas mal notre quotidien.

    Il y a tous les éléments pour que ce soit une très belle édition encore ! Hâte !

    • merci Eloi; arriver à prendre de la hauteur, à relativiser, c’est essentiel dans notre société de l’instantanéité!

Laissez un commentaire