innovation et intelligence intuitive

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans Courage

Tagged: , , ,

intelligence intuitive

Publié le novembre 11, 2013 avec Commentez

Fin septembre.

Un groupe d’hommes et de femmes plutôt bien habillés se tiennent debout, en cercle, dans une des salles raffinées des Sources de Caudalie, dédiées aux séminaires.

Rien de bien exceptionnel, à première vue … si ce n’est que tout ce petit groupe (dont je fais partie !), représentant de belles sociétés implantées en Aquitaine, a soigneusement enlevé ses chaussures et se retrouve donc…en chaussettes !

Nous ne sommes là ni pour une initiation au yoga, ni pour une promotion de la dernière paire de chaussettes à la mode, mais pour écouter l’auteur de  The intuitive compass (le compas intuitif), Francis Cholle.

Francis est le 4ème intervenant de notre cycle « Valoriser le capital humain ».

Il nous invite à un jeu, d’apparence assez simple : nous devons, en arc-de-cercle, mais les yeux fermés, énoncer, de façon aléatoire, les lettres de l’alphabet, en allant de A jusqu’à Z.

Il nous prévient cependant : si l’un d’entre nous énonce une des lettres en même temps qu’une autre personne du groupe, nous devrons repartir à la lettre A.

Et c’est là que les choses se compliquent…

Au bout de quatre essais infructueux, nous doutons sérieusement de notre chance de réussite.

Francis Cholle intervient alors et nous invite à bien respirer, à nous relaxer, à nous détacher  des enjeux : « si vous arrivez à la lettre Z, c’est bien… si vous n’arrivez pas à la lettre Z, c’est bien également » : pas de jugement…

Nous recommençons l’exercice et, au bout de deux ou trois fois, arrivons victorieusement à la lettre Z !

Première leçon de notre professeur : face à un problème complexe, que l’on ne maîtrise pas (nul ne sait à l’avance qui va énoncer la lettre qui suit…), les solutions viennent de l’inconscient : de l’intuition, du jeu…

Pour étayer cette affirmation, Francis Cholle part de plusieurs constats :

          Une étude récente du cabinet Mac Kinsey réalisée auprès de 6 000 cadres et dirigeants,  montre que ce qui a amené l’innovation dans leur société, est plus passé par les personnes et la culture du groupe, donc des choses intangibles, que par les process…

          L’innovation passe par les idées, la créativité, mais surtout par l’implémentation : l’adhésion des individus et le changement des comportements.

          Jusqu’au XXème siècle, le monde était structuré en forme pyramidale.

Au XXIème siècle, tout est interconnecté, complexe : le modèle de stratégie management uniquement basé sur le rationnel ne peut plus fonctionner…

          Le cerveau reçoit un nombre impressionnant d’informations : 11 millions d’informations/seconde, dont seulement 0,0005% sont utilisées, donc perçues consciemment !

Il y a donc beaucoup de choses que l’on ressent, mais qu’on ne sait pas utiliser…

          Par ailleurs :

o   80% de notre cerveau est lié à des pensées inconscientes

o   20% à des pensées conscientes.

Comment avoir accès à  ces 80% de matière grise, aux pensées inconscientes ?

Principalement, par la méditation et par le jeu.

L’importance du jeu dans la réussite de problèmes.

Des études scientifiques récentes menées à l’Institut pour le Futur en Californie ont montré que par le jeu, on peut résoudre des problèmes de façon beaucoup plus efficace, on prend plus de risque, on a moins peur et on déjoue l’inertie inhérente à la nature humaine. C’est grâce au jeu que l’on devient d’autant plus productif. Mobiliser l’instinct et donner de la place au jeu est essentiel pour innover et réussir de façon durable dans la nouvelle économie. Des entreprises comme Apple, Google ou Ideo l’ont très bien compris.

Francis nous révèle que l’Université de Washington, se trouvait dans une impasse, après une dizaine d’années de recherche sur le rétro-virus…

Elle décide de faire appel aux internautes, en créant un jeu sur les réseaux sociaux : en 3 semaines, la solution était trouvée, qui plus est, par des néophytes !

Si on est trop dans le contrôle, on ne peut pas être créatif…

Quand on joue, on prend plus de risque, on accède aux émotions primaires, on est plus créatif.

Après une formation très éclectique (HEC, expérience de direction d’entreprise avant de s’initier aux arts lyriques, au théâtre et au yoga, aux Etats-Unis et en Inde) et de longues années en conseil en entreprise, Francis Cholle créé le modèle du compas intuitif, pour développer l’instinct et le jeu.

Il se présente sous la forme d’un cercle, comme indiqué ci-dessous :

                                                                             Nord

         Intuitivecompass

                        Ouest


                                                                               sud

le Nord est le domaine de la raison ;

l’Est, des résultats ;

Le Sud, de l’instinct ;

L’Ouest, du jeu.

Trop travailler sur l’axe Nord-Est, pilote de la raison et des résultats, exclut le processus créatif…

Hors, pour traiter des problèmes complexes, il faut sortir des stratégies contrôlantes.

Les 4 principes de l’intelligence intuitive :

1)      Tout est interconnecté ;prendre tous les paramètres en compte

La Columbia University organise des visites de ses étudiants en médecine dans des musées d’arts, afin qu’ils prennent conscience que la vie ne se réduit pas à la logique ;

2)      Challenger les idées reçues, penser de façon différente des autres ;

Google, pour permettre à ses salariés d’être plus créatifs, leur met à disposition des salles de relaxation ;

3)      Arrêter de penser – commencer à ressentir les choses.

exemple d’une société qui réussit à s’implanter dans un marché très concurrentiel.

La société Virgin América (autre que Virgin) a lancé les premiers avions avec la télévision accrochée sur le siège de devant ;

Il est possible, en classe éco, de commander son repas sur son écran.

Par l’innovation, un mode de pensée différent (il est possible d’apporter des services supplémentaires, même dans un marché saturé), cette société a réussit son implantation et a été plusieurs fois lauréate de prix décernés par des consommateurs.

4)      Lâcher prise, être aventurier soi-même.

Exemple de la victoire d’Obama.

Les précédents présidents américains élus étaient soit issus de l’establishment, soit dotés d’une expérience importante ; aucun Noir n’avait été élu.

Barack Obama va être le premier Noir à réussir ces élections, sans expérience importante d’élu, n’étant pas issu de l’establishment.

Contrairement à ses challengers, qui misaient sur les « Swing States », il développe des priorités de programme propre à chacun des 50 états et il réussit à mobiliser d’autres populations, grâce aux réseaux sociaux.

L’intelligence intuitive est donc un atout important que l’on peut acquérir dans le monde de l’entreprise.

Pour aller plus loin:

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire innovation et intelligence intuitive. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire