créativité ou innovation ?

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans A la une, Management, Non classé

Tagged: , , , , , ,

Publié le octobre 04, 2017 avec Commentez

Dans sa récente intervention au cycle Valoriser le capital humain à Bordeaux, le mathématicien-philosophe Luc de Brabandère intervenait sur créativité et innovation.

L’innovation est un des maître-mots de l’entreprise du XXIème siècle.

Le monde change, il est accessible quasiment partout grâce à internet, nous devons changer.

Pour Luc de Brabandère, innover, c’est améliorer le monde autour de nous ; on est dans la continuité.

La créativité demande un changement beaucoup plus profond, assez radical ; c’est passer d’un cadre 1 à un cadre 2, le 2ème cadre nous permettant de réaliser des choses que nous n’aurions pas faites dans le 1er cadre.

Exemples :

En 1912, le fameux guide Michelin était à l’époque un guide des garages : il s’agissait de donner aux automobilistes, souvent en panne, l’adresse du garagiste le plus proche.

La réparation prenant souvent du temps, quelqu’un chez Michelin a eu l’idée d’ajouter une adresse de restaurant à proximité, puis d’un hôtel ; peu à peu, le guide est devenu célèbre pour ses bonnes adresses de restaurants et hôtels.

le bénéfice: Michelin s’est créé un nouveau métier de service.

La créativité a été de passer du garage aux hôtels/restaurants.

2ème exemple : Philipps.

Tout le monde connaît Philipps pour ses téléviseurs et ses appareils électro-ménagers, secteur devenu fortement concurrentiel…

Un jour, un cadre a eu l’idée que l’on pourrait transférer la technologie de l’électro-ménager grand-public au domaine de la santé.

bénéfice: ils sont ainsi passés du micro-onde à la couveuse, entrant par la même occasion dans un marché beaucoup plus porteur en marge !

3ème exemple : Danone.

Dans le 1er cadre, Danone se définissait comme : « ce qui est bon pour le goût »

Dans le 2ème cadre, leur définition est devenue : « ce qui est bon pour la santé ».

bénéfice: entrer sur de nouveaux marchés beaucoup plus profitables

4ème exemple.

Dans « les mots et les choses de l’entreprise », Luc nous raconte comment un service vieux comme le monde, peut encore être créatif.

Arrivant un jour à son café préféré, il découvre 2 pots destinés aux pourboires : au milieu, un écriteau sur lequel est indiqué : « si vous aimez les Beatles, mettez votre pièce à droite, si vous préférez les Rolling Stones, mettez-là dans le pot de gauche » !!

Ravi par cette idée, il s’enquiert auprès du patron du résultat de ce procédé : depuis sa mise en place, les pourboires ont augmenté de 10% !

Et chaque jour, les clients, heureux, viennent découvrir le nouveau choix !

bénéfice: fidélisation, augmentation des pourboires !

En sortant de cette session, on se dit que passer un peu de temps à développer sa créativité vaut le coup !

pour aller plus loin:

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire créativité ou innovation ?. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire

Website Security Test