Olivier Lajous: un leadership humain incarné

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans A la une, Management

Tagged: , , , , ,

Publié le avril 21, 2017 avec Commentez

C’est dans un cadre exceptionnel offert par les Sources de Caudalie, que la 7ème édition du Cycle Valoriser le Capital Humain a eu lieu. Un environnement propice à la réflexion et aux échanges qui a accueilli le mardi et le mercredi 11 et 12 avril un grand marin de l’état, l’amiral Olivier Lajous ainsi que des cadres dirigeants. Chaque année le CECA propose un programme original permettant aux décideurs de redécouvrir l’importance de valoriser le capital humain.

Cette deuxième session du cycle est dédiée au thème du leadership avec l’intervention très authentique et percutante d’Olivier Lajous.

Honneur, Patrie, Valeur, Discipline sont les mots d’ordre de la Marine Nationale

amiral lajous

Marin de l’Etat pendant près de 40 ans, Olivier Lajous a commencé sa carrière comme matelot et l’a terminé comme Vice-amiral d’escadre.

Son vécu l’a amené à expérimenter ce qu’il appelle « l’art de diriger » en combinant de nombreux paramètres humains, techniques et financiers pour assurer la cohésion de l’équipe. Il raconte son expérience de vie à travers des anecdotes, parfois drôles, parfois tristes et bouleversantes mais toujours pleines d’humilité, d’énergie, de vie et d’humanité qui laissent, après son intervention, un grand sentiment de bonheur et d’espoir et surtout l’envie de changer soi-même et de changer les choses.
Cet homme, qui semble avoir compris les Hommes, s’appuie sur vingt bouées (il n’est pas Marin pour rien) pour illustrer son parcours et son discours. Vingt bouées comme vingt qualités indispensables pour faire fonctionner une équipe, pour comprendre l’autre et pour diriger avec art !

L’histoire commence par la parabole des porcs-épics de Schopenhauer qui nous montre que la distance de la courtoise est celle qui permet la performance. Les vingt bouées s’en suivent.

Capture

Toutes ces bouées sont évidemment indispensables à la vie des hommes et leur combinaison permet sans aucun doute d’acquérir une réelle humanité. Cela dit, s’il fallait en choisir trois alors l’humilité, l’engagement et la solidarité prendraient le pas sur les autres.

L’humilité car c’est une valeur qui n’est plus vraiment d’actualité dans notre société et qui pourtant prend tout son sens avec Olivier. Et malgré sa supériorité hiérarchique, malgré sa renommée c’est l’humilité qui domine dans son discours et dans ses actes.

La deuxième bouée qui fait sens est celle de l’engagement. Dans un monde qui change à chaque instant, il est important de pouvoir s’engager vis-à-vis des autres et de soi-même. « La vraie trahison est de suivre le monde comme il va » ; et si le monde va mal il faut s’engager profondément pour le changer.

Enfin, la solidarité: « Je suis ce que nous sommes ». Cette phrase interpelle car elle illustre parfaitement l’interdépendance des êtres humains. Nous faisons partie d’un tout et nous devons nous entraider et nous soutenir pour nous réaliser ensemble.

Olivier Lajous a utilisé une phrase de Thomas d’Aquin extrêmement parlante :« Nous devons nous élever ensemble vers une vérité toujours plus haute ». Il est certain que si chaque manager partageait ces valeurs avec ses équipes, dans son travail, dans ses paroles et dans ses actes, le monde serait différent.

C’est sur ces paroles à méditer que se terminera cet après-midi enrichissant:

« Nomade je suis libre et vivant, car ne pas posséder est la liberté »

Clara Giusti

NB Le cycle Valoriser le capital humain est une suite logique de l’Université Hommes-Entreprises, qui aura lieu les 24 et 25 août prochain, au château Smith Haut Lafitte, sur le thème du Pouvoir.

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire Olivier Lajous: un leadership humain incarné. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire

Website Security Test