L’onde de charme de Vincent Cespedes

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans A la une, Management

Tagged: , , , , , , ,

Publié le juin 19, 2017 avec Commentez

Devant 200 directeurs de magasin de Cultura, le philosophe Vincent Cespedes, sollicité par le CECA, s’exprimait sur un sujet à la fois stratégique et peu abordé dans l’entreprise : la relation à l’autre.

Aborder un tel sujet n’est pas étonnant de la part de l’entreprise culturelle à la signature :  » l’esprit jubile !  » et un jeune auditoire de 200 directeurs de magasin écoutait religieusement…

Sujet stratégique, car bien des entreprises dirigées par des financiers ne se rendent pas compte de l’importance de la relation humaine dans la performance de l’entreprise : la qualité de la relation humaine entre les salariés, avec le management, les clients et les autres parties prenantes de l’entreprise, n’a jamais été mesurée dans le compte de résultat ou la liasse fiscale ; et pourtant, on sait à quel point elle est importante dans l’efficacité de ceux qui y travaillent…

Vincent Cespedes (portrait)

ondes de charme, ondes de choc

Dans l’entreprise comme dans notre vie privée, nous sommes traversés par des émotions, positives ou négatives.

Vincent Cespedes les nomme : « ondes de charme » et « ondes de choc ».

Charme : votre fils, qui pensait avoir échoué son épreuve de bac de Français, vous annonce qu’il a eu finalement un joli 15/20.

Choc : vous étiez sûr d’avoir rendu la meilleure proposition en réponse à un appel d’offre important (avec un de vos bons clients) et vous recevez un courrier vous annonçant qu’un autre, moins cher, a été choisi.

L’onde de charme, comme la décrit très bien Vincent Cespedes, est comme une vague, elle vous submerge, elle vous inonde et elle continue sa route.

« charmé », irradié par cette bonne nouvelle, vous ne pouvez faire autrement que de propager cette onde bienfaisante autour de vous, pour le plus grand bien de vos proches, puis, des proches de vos proches.

L’onde de choc se développe malheureusement de la même manière…

Pour le philosophe, recevoir et transmettre à la fois des ondes de charme et des ondes de choc est parfaitement normal ; il faut être simplement vigilant à ne pas être trop débordé par le choc.

Vincent a d’ailleurs développé une application smartphone très simple, « Deepro » https://itunes.apple.com/fr/app/deepro/id1111270608?mt=8 , qui permet de mesurer, en temps réel, notre rapport onde de charme/onde de choc ; l’essentiel est de se trouver avec un crédit légèrement positif en onde de charme…

 

Quelques morceaux choisis :

La rencontre : une transformation.

Le sens de la relation, c’est de rencontrer l’autre et de me transformer à son contact : la relation à l’autre est toujours une relation d’influence.

La plus grande des menaces chez l’autre, c’est ma propre souffrance : c’est ce qui m’empêche de communiquer avec l’autre de façon harmonieuse.

IMG_2196

 

Relation humaine/relation virtuelle.

Vincent Cespedes n’oppose pas l’Homme et la technologie ; pour lui, l’Homme va s’hybrider avec la technologie : cela a d’ailleurs déjà commencé avec le smartphone au bout des mains (voir les références à ce sujet de Michel Serres dans « Petite Poucette » : http://universitehommes-entreprises.com/cooperation/michel-serres-a-la-une )

 

Le négatif doit s’exprimer

Tout le négatif, toute la violence, s’exprime dans le virtuel (regardez la violence des débats sur internet sur des sujets de société comme le mariage pour tous !)

Vincent Cespedes constate que l’entreprise, elle, s’est sur-moralisée, elle a tendance à nier la violence.

Il faut ménager une possibilité à la souffrance de s’exprimer dans l’entreprise et la canaliser.

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire L’onde de charme de Vincent Cespedes. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire

Website Security Test