Décider dans l’incertitude

Ecrit par Christophe de La Chaise. Publié dans A la une, Management

Tagged: , , ,

Alain juillet

Publié le mars 08, 2015 avec Commentez

Dans quelques jours une quarantaine de décideurs rependront la route des Sources de Caudalie, véritable havre de paix lové au cœur du vignoble des Graves, pour la 4ème édition du cycle « Valoriser le capital humain », un cycle destiné à partager sur le management.
le 1er rendez-vous aura comme thème : « décider dans l’incertitude ».

L’incertitude est le cadre normal de la prise de décision. Il faut donc s’en convaincre et apprendre à
« décider dans l’incertitude ». Savoir décider dans l’incertitude, c’est se donner les moyens d’adapter en continu sa décision aux évolutions permanentes et non prévisibles des circonstances.
Cette évolution permanente suppose :
o De concevoir des directives « adaptables » (clarté, finalité, simplicité)
o De faire confiance à « l’homme », aux collaborateurs, pour adapter les décisions aux réalités du terrain, dans le respect de l’intérêt général et de la « vision » supérieure (d’où le développement de méthodes de management libérant l’énergie créatrice par la décentralisation du pouvoir)
o De concevoir des organisations et systèmes adaptables rapidement à l’inattendu.

 

vincent desportesLe conférencier est un familier de ce type de décisions :
ancien général de division, Vincent Desportes est issu de l’armée blindée et cavalerie, il s’est fait connaître notamment par sa position ferme lors de la guerre américaine en Afghanistan.

Ses conférences, très vivantes, sont illustrées par les grandes batailles de l’histoire, en particulier les guerres napoléoniennes.

Il est très fréquemment consulté par les média sur des thèmes liés à la défense, aux forces armées, aux conflits en cours et aux engagements militaires de la France.

Partagez :

A propos Christophe de La Chaise

Bordelais depuis 20 ans, directeur du CECA. La conviction du CECA, à mi-chemin de la communication et du conseil RH, est que la performance de l’Entreprise (au sens large) vient de son capital humain. Cette conviction s’exprime lors de l’Université Hommes-Entreprises, un séminaire de réflexion de « remise en question positive » qui réunit plus de 500 décideurs fin août à Bordeaux (château Smith Haut Lafitte) et depuis 2012, avec le cycle Valoriser le capital humain. Mots clés du CECA : films, conseil en communication/RH, veille/informations.

Consultez les articles archivés de

Commentez

Il n'y a actuellement aucun commentaire Décider dans l’incertitude. Peut-être voulez-vous dire ajouter un des votres ?

Laissez un commentaire